Salut jeune étudiant insouciant! Tu viens d'arriver à St Fondness, le lycée le plus select d'Hollywood. Tu veux nous rejoindre? Tu te sens d'attaque? Je te préviens juste: Crack Shot Girl est aux aguets et tu ferais mieux de faire attention a ce que tu fais! Elle surveille tes moindres faits et gestes! Au programme: Soirées, sex, cuites, amour, haine, et du travail... un peu! N'hésite plus! Nous t'attendons!



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité ! Le forum n'attend plus que toi alors n’hésite pas à t'inscrire ! Et si tu doutes encore pourquoi ne pas discuter de l'ambiance avec nos membres ? Peut être arriveront-ils à te convaincre ;) PRENEZ EN PRIORITÉ DES AVATARS MASCULINS ! Nos pauvres hommes sont malheureusement en voit de disparition !

Partagez | 
 

 Dernière soirée d'été (PV Gabrielle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1349
♛ Sur HHS depuis : 02/01/2011

MessageSujet: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Dim 28 Aoû 2011, 8:20 am

*****
****
***
**
*

Julian descendit de sa Vespa, et sourit en apercevant l'imposant bâtiment couleur calcaire qu'était St Fondness, son lycée. Il était à la fois triste que les vacances soient déjà terminées et heureux de retrouver ses amis, et en particulier sa petite amie depuis quelques mois, Gabrielle Weaver, la jolie capitaine des cheerleaders. Il décrocha sa besace du porte bagage et la passa sur son épaule. Il n'était pas du genre à emmener des tonnes de bagages en vacances, d'autant plus quand il partait avec des potes dans une villa à Miami comme il le faisait chaque été. La piscine, les fêtes, le soleil... Des vacances idéales ! Mais la seule chose qui aurait pu rendre ces vacances véritablement parfaites aurait été la présence de Gaby. Et même si ses amis n'avait pas voulu le prendre au sérieux au départ, ils avaient finalement dû admettre que Julian était vraiment en couple quand il avait refusé les avances d'une mannequin blonde à la silhouette parfaite. Une première...
Il passa la grille qui séparait la rue du large parc qui bordait l'établissement. Il reconnut quelques camarades qu'il s'empressa de saluer, sans parvenir à cacher son impatience de retrouver sa belle. Ils avaient heureusement pu rester en contact cet été grâce aux sms et à la webcam, mais ce n'était quand même pas la même chose. Différente. L'année à venir allait définitivement l'être. Julian avait appris du bord de sa piscine qu'Amelia et Peter quittait l'école... L'idée de se retrouver sans son colocataire de toujours l'attristait au plus haut point. Ils avaient beau être extrêmement différents, ils s'étaient toujours apprécié - d'accord un peu moins quand leurs histoires respectives avec Amelia s'en étaient mêlées - et n'avaient jamais cessé de s'épauler. Mais maintenant, depuis presque quatre mois aujourd'hui, Julian sortait avec une de ses meilleures amies et il en était ravi. Avec le départ de Peter et Amelia, il se sentait déjà un peu perdu à St Fondness. Ils étaient en effet arrivés à la même époque et leur absence allait se faire cruellement ressentir.

Heureusement que Gabrielle était toujours là. Enfin, il arriva dans la Popular House. Gab' devait être là depuis maintenant quelques heures et il espérait secrètement qu'elle se trouverait juste là derrière la porte. Il poussa la large porte en chêne, et il l'entraperçut. En entendant claquer la porte, elle se retourna, et un grand sourire vint illuminer le visage de Julian. Elle était toujours aussi belle avec ses grands yeux brillants et sa chevelure de jais qui tombait en cascade sur ses épaules bronzées. Sa physionomie se fendit également d'un sourire lumineux et elle se précipita vers Julian. Celui-ci l'étreignit à son tour, et la fit tournoyer dans ses bras, sans se préoccuper des murmures intéressés qui commentaient leurs retrouvailles. Il sentit les doigts de la belle cheerleader passer autour de son cou bronzé tandis qu'il ne parvenait pas à retirer ses yeux des siens. Il joignit ses lèvres aux siennes en un baiser tendre, comme il avait tellement rêvé de le faire tout l'été durant...

- Tu m'as vraiment manqué, toi, murmura alors Julian sans consentir à quitter sa petite amie pour aller saluer qui que ce soit d'autre dans l'assistance.


*
**
***
****
*****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1329
♛ Sur HHS depuis : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Sam 10 Sep 2011, 5:41 am


Julian & Gabrielle ♥
«Dernière soirée d'été et retrouvaille.»


(c)rg

Dans le gymnase je n’avais pas la tête à l’entrainement c’était le premier de cette nouvelle année et pourtant je manquais tout mes sauts et ma position de Voltige commençai fortement à être remise en jeu après avoir faillis me ramasser le sol et au passage me paralyser à vie. Il fallait me reprendre avant de mourir aplatit comme une crêpe mais depuis le départ d’Amelia et Peter j’étais quelque peu déprimé mes deux amis me manquaient horriblement. Tout avait été si vite que j’avais à peine eu le temps de leurs faire mes adieux. Pendant la pause je repris mes esprits, plein de petit nouveau était arrivés à St Fondness j’avais d’ailleurs retrouvé une de mes meilleures amies et Julian rentrait aujourd’hui je ne devais en aucun cas déprimer. Regonflée à bloc je finis notre premier entrainement de la saison en beauté, je me promis de faire gravir mon équipe au sommet et de gagner les prochains championnats d’hiver. A la fin je rentrai directement dans notre chambre à Noralee et moi pour me changer le nouvel uniforme était bleu foncé il se composait en 2 partis, la fameuse jupe à volant et un haut plus court, dévoilant notre nombril, de couleurs bleu avec les initiales de St Fondness en bleu en col V à bretelle épaisse. Je le troquais pour un short destroy et un haut blanc ample ainsi qu’un attrape-rêve en collier et des spartiates à talons marrons.

L’été touchait à sa fin et pourtant il faisait toujours aussi chaud à Hollywood, je me trouvais dans la salle commune des Popular House, je discutais du club de chorale et des petits nouveaux avec quelques une de mes amies. En réalité je passais plus de temps à scruter l’heure qu’autre chose, je n’attendais que lui et réprimandai déjà son retards quand la porte s’ouvrit enfin sur la personne qui m’avais le plus manqué pendant ses vacances, j’étais partis faire le tours du monde et c’est en Russie que j’ai croisé Peter et Amelia là-bas ils m’apprirent leurs départ, j’eu au moins la chance de passer une dernière soirée de folie avec mes fous préférés. Un grand sourire sur mes lèvres se dessina, je ne faisais plus attention à ce qui m’entourait ne répondant même pas à une question que l’on m’avait posé je me levai d’un bond et courus dans ses bras. Tout en lui m’avais manqué, sa peau, son odeur, ses bras, ses lèvres mais surtout lui, je l’embrassais sans retenus j’en avais tant rêver de ce moment j’avais l’impression de ne pas avoir pue l’embrasser pendant des années, malgré les regards pesants des autres sur nous je ne me retenais pas il m’avait trop manqué pour ça. Dans un léger souffle je dis son le nom de cet être qui était enfin dans mes bras après tout ce temps :

« Julian…tu m’as tant manqué…Je t’aime »

--------------------------
« Tu me fais pas peur. Je fais du Cheerleading.»
Capitaine ♥️
....
you can't stop the beat of my heart ϟ
Spoiler:
 

Double compte : A. Rosalyne Stanford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1349
♛ Sur HHS depuis : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Sam 10 Sep 2011, 7:07 am

Julian & Gabrielle ♥
«Dernière soirée d'été et retrouvaille.»





« Julian…tu m’as tant manqué…Je t’aime »

Julian ne desserra pas son étreinte et vint poser son menton sur le sommet du crâne de sa petite amie. Il la serra contre lui, abandonnant toute pensée... Les mots franchirent ses lèvres sans aucune hésitation, avec une voix plus assurée que d'habitude :

"J'espère bien, parce que moi aussi, je t'aime. Tellement..."

Julian caressa de sa main la chevelure de sa petite amie, en profitant pleinement de l'instant présent. Il se sentait enfin pleinement satisfait de ses vacances alors qu'elles touchaient presque à leur fin. Ca faisait maintenant cinq mois que leur relation avait débuté lors de cette belle soirée estivale, sur une plage de Hollywood. Qu'est-ce que cinq mois dans une vie ? Pas grand chose, mais pourtant, à 17 ans, ça peut tout changer. En l'occurrence, ça avait tout changé. Il se sentait plus mûr et plus libre. En un sens, plus lui-même.
Un de ses sourires, un de ses gestes, c'était tout ce dont il avait besoin pour illuminer sa journée. Il lui sourit. Il avait un peu peur que cette relation n'ait pas compté autant pour Gabrielle qu'elle ne comptait pour lui, mais il se rassura vite en voyant l'étincelle dans ses grands yeux clairs.

- Parle-moi de toi... Tu t'es bien amusée cet été ? s'exclama Julian en prenant place sur un canapé avant de faire signe à Gab' de le rejoindre et de passer son bras autour de ses épaules. Quant à ici, j'ai l'impression qu'on a perdu pas mal de gens cette année...

C'est alors que le téléphone de Julian sonna. SMS. Il attrapa son téléphone et se mit à blêmir. Il aurait voulu envoyer loin ce message qui risquait sérieusement de gâcher l'instant, mais avant qu'il n'ai pu le dissimuler, Gaby avait déjà pu apercevoir son contenu...

*****

Je te laisse décider du contenu du mystérieux texto ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1329
♛ Sur HHS depuis : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Mar 27 Sep 2011, 7:58 am


Julian & Gabrielle ♥
«Dernière soirée d'été et retrouvaille.»


(c)rg


« J'espère bien, parce que moi aussi, je t'aime. Tellement... »

Je ne desserrai pas mon étreinte de lui, je profitai de l’instant présent à ses côtés. J’aimais quand il me prenait dans ses bras je m’y sentais en sécurité. Je relevai la tête pour le regarder dans les yeux, il était beau et ses yeux brillant m’attirai indéniablement vers lui, je souris légèrement et l’embrassa sur le nez ce qui le surpris et me fit éclater de rire. Il m’avait vraiment manqué, il partit s’asseoir sur un canapé il me fit signe de la main de le rejoindre je m’assis près de lui repliant mes jambes et posa mes mains sur son épaule.

« - Parle-moi de toi... Tu t'es bien amusée cet été ? Quant à ici, j'ai l'impression qu'on a perdu pas mal de gens cette année... »

Je ne pouvais m’empêcher de l’embrasser dans le coup, sur la joue. L’embêter m’avait manqué et j’adorai le fait de pouvoir reprendre mon activité favorite.

« Hum et bien mon voyage c’est plutôt bien dérouler. J’ai maintenant plein de bidule inutile mais je n’ai pas pu résister à les acheter » Je me mis à rire en repensant à la tête de Noralee quand elle avait vue l’étagère de notre chambre pleine à craquer « Et je ne te parle même pas des tenues traditionnelles de certains pays ! Il y en a des pas mal, mais j’ai au moins pu passer du temps avec mes parents, d’ailleurs j’ai croisée Amelia et Peter en Russie ! Ils te passent le bonjour… »

Mon dieu ! Le fait de ne pas l’avoir vue pendant tout ce temps m’avait transformé en un véritable moulin à parole ! Le téléphone de Julian se mit à sonner pendant mon récit, je m’interrompis pour le laisser répondre. Ma tête vint se nicher au creux de son coup, je jetai un rapide coup d’œil mais je revins aussitôt sur ce message qui avait attiré mon attention mais WTF ?! Je bondis aussitôt arrachant le portable de Julian, je ne pouvais m’empêcher de relire le SMS espérant à tout pris m’être trompé et avoir mal lu et pourtant la vérité était bien là.

« Mais qu’est ce que c’est que ça ? "Tu me manques Bébé ♥ " Avec en plus une magnifique photo d’une fille portant pour unique vêtement un de tes T-shirt ! »

En l’instant présent plusieurs sentiments faisaient rage en moins ; la tristesse, le doute, la colère. Mais surtout beaucoup de question se bousculait dans ma tête.

Spoiler:
 

--------------------------
« Tu me fais pas peur. Je fais du Cheerleading.»
Capitaine ♥️
....
you can't stop the beat of my heart ϟ
Spoiler:
 

Double compte : A. Rosalyne Stanford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1349
♛ Sur HHS depuis : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Sam 15 Oct 2011, 6:31 am

*****

Julian eut à peine le temps d'esquisser une ébauche de recul, que déjà Gabrielle s'était contorsionnée pour agripper son téléphone qu'elle fixait avec une aberration ostensible. Julian poussa un long soupir, dans lequel se mêlait agacement et colère.

« Mais qu’est ce que c’est que ça ? "Tu me manques Bébé ♥ " Avec en plus une magnifique photo d’une fille portant pour unique vêtement un de tes T-shirt ! »

Julian ne sut pas quoi répondre sur le coup. C'est vrai que tenter de justifier un message de ce type, c'était plus ou moins comme creuser sa tombe. Pourtant, il avait largement de quoi se justifier. Alors, il décida de tout lui raconter, tout depuis le début sans rien omettre...

**
4th of July

Julian éclata de rire quand une rasade de mousse de champagne vint maculer sa chemise claire. L'alcool coulait à flot en ce soir de fête nationale, et la Floride était loin d'être l'endroit le moins propice à fêter cela. Julian était resté derrière les platines, son casque sur une oreille et remercia chaleureusement la jolie blonde qui venait de lui servir une coupe de champagne :

- Merci ...

- Cassandra, compléta la jeune inconnue. Tu peux m'appeler Cassie.

- Parfait, merci Cassie, alors !


Le jeune homme but sa coupe d'une seule traite avant de se reconcentrer sur ses platines. C'était pour lui le meilleur moyen de ne pas céder à la tentation. Il ne connaissait que trop bien ces soirées, dans lesquelles régnaient des effluves de débauche et de luxure. Il était amoureux désormais. Mais dire que cela changeait entièrement un homme aurait été un mensonge. Il ne pouvait pas dire qu'il ne ressentait plus d'attirance pour les autres filles, c'était juste quelque chose de différent : pas aussi intense que de l'amour, non, juste une simple attraction.
La jeune femme resta cependant tout près de Julian, un peu trop d'ailleurs, et celui-ci demanda d'un ton poli :

- Tu ne veux pas profiter de la fête ? C'est plus sympa sur la piste de danse. Enfin, pour la plupart des gens...

- Je crois que j'ai déjà trouvé le plus intéressant, répondit-elle d'un ton séducteur.

- Oh, non, non, non, ne t'aventure pas par là, pensa Julian à haute voix. Je ne veux vraiment pas...

- Tu veux dire que tu es pris ?

- C'est ça ! Je suis "pris" et je n'ai aucune intention d'être infidèle alors désolé mais, je ne peux pas...

- Tu ne peux pas ou tu ne veux pas ? continua la blondinette en laissant courir ses doigts sur la peau de Julian, dévoilée par sa chemise entrouverte.


Julian prit une profonde inspiration. C'était une séductrice expérimentée, il le sentait, il l'était aussi. Et il savait à quel point cela ne l'aurait pas arrêté qu'une fille ne soit pas célibataire.

- Écoute, je... non.


Il laissa tomber son casque sur les platines, provoquant un grincement suraigu qui se répercuta dans tous les hauts-parleurs. Il partit alors s'asseoir à côté de l'eau, agacé mais aussi étrangement retourné. Il resta ici jusqu'au crépuscule, regardant l'horizon, réfléchissant...
Soudain, une silhouette se profila à ses côtés. Il tourna la tête et reconnut Cassie, les épaules recouvertes de sa veste de smoking qu'il avait abandonné sur les platines.

- Arrête, s'il-te-plaît, je...

- Je suis vraiment désolée, commença-t-il. Ce n'était pas cool de ma part. Si tu es en couple, je respecte totalement. Mais ne me laisse pas gâcher ta soirée ! D'ailleurs, en signe de réconciliation...


Elle lui tendait une bouteille de champagne, un grand cru. Julian sourit et attrapa la bouteille avant de boire directement au goulot. Ils restèrent ainsi quelques instants quand tout à coup, Cassie vint s'asseoir sur ses genoux. Il aurait voulu résister, mais sans qu'il sache pourquoi, son corps ne réagissait pas... Peut-être étaient-ce ses désirs enfouis ? Non, il ne voulait pas. Pas maintenant, pas avec elle... Mais il se sentait tellement... fatigué... Qu'il se laissa faire. Il la laissa l'embrasser avant de s'allonger sur le sable, la jeune femme à califourchon sur lui. Puis, il ne se sentit plus lui-même : rien n'existait autour de lui, le monde devenait flou... Puis, tout disparut, et il n'eut plus le moindre souvenir.
Juste celui de s'être réveillé sur la plage, torse nu, la jeune femme endormie à ses côtés. Il tenait une gueule de bois féroce et n'eut qu'une seule réaction : s'enfuir de là. Il ne se rendit compte que quelques instants après que Cassie avait pris son portable. Il songea aussitôt à ce qu'elle pouvait en faire, et retourna sur la plage au pas de course. La jolie blonde ne s'y trouvait plus...

Enfin, il l'aperçut au loin, sur les rochers, seulement vêtu de la chemise de Julian. Il s'approcha et dés qu'elle fut en mesure de l'entendre, il cria :

- Qu'est-ce qui se passe, putain ? Qu'est-ce qu'on a fait hier soir ? Rends-moi mon portable !

La jeune fille sembla retrouver la mémoire et sortit l'appareil de la poche de sa chemise.

- Pourquoi le rendre ? Quand on peut faire tant de choses amusantes... Par exemple, et si je rompais avec ta chère... Gabrielle, c'est ça ? Ou je pourrais simplement lui dire ce qui s'est passé hier soir....

- Mais qu’est-ce qui s'est passé hier soir ? s'emporta Julian, les mâchoires serrées.

- Comme si tu avais pu l'oublier...

**

Julian s'interrompit un instant dans son récit. Il n'osait pas regarder Gabrielle. Il craignait de lire dans son regard de la déception, de la colère et de l'entendre dire que tout était fini.

- Je suis tellement désolé, murmura-t-il. Je n'avais prémédité rien de tout ça, je ne m'en rappelle même plus mais s'il-te-plaît, laisse-moi te raconter toute l'histoire...


*****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1329
♛ Sur HHS depuis : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Dim 23 Oct 2011, 10:47 am

Julian & Gabrielle ϟ
«Dernière soirée d'été et révélations.»


(c)rg


La douleur. Mon cœur me faisait mal, je n’avais qu’une seule pensée celle de l’arracher pour ne plus avoir à subir cette sensation de pression. Je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait, tout tournait autours moi, rien n’avait plus son importance, quelqu’un aurait pu tomber devant moi je ne l’aurai même pas vue. Mes yeux ne pouvait que lire le message sur le portant de Julian et ce nom était comme un coup de poignard à chaque fois que j’y pensée. Pendant son récit je ne le regardai pas bien trop occupé à essayer de l’écouter et de comprendre ce qu’il me racontait je ne voulais rien perdre de ses explications à chaque mot j’espérai qu’il me dise que tout était faux, qu’il n’y avait que moi que cette fille mentait. Pourtant il semblerait que l’ancien Julian ait fait son retour, je n’arrivai pas à me l’avouer cinq mois de bonheur gâcher en l’espace de 5 secondes. Mon cœur souffrait et les seuls mots qui résonnaient dans ma tête étaient tous péjoratifs. Je n’avais qu’une seule envie, m’enfuir le plus loin possible, redevenir une enfant pour pouvoir se cacher sous sa couette et avoir l’impression d’être en sureté. Je rêvais sans cesse de pouvoir voler pour fuir mais aujourd’hui je me devais d’affronter la réalité aussi dure qu’elle soit. Cassandra était désormais un prénom que je haïssais je n’avais qu’une envie m’envoler pour Miami mettre le grappin dessus et la réduire en bouillis pour bébé. Je sentais mes yeux se mouillait et ma poitrine se déchirer.

- Je suis tellement désolé, murmura-t-il. Je n'avais prémédité rien de tout ça, je ne m'en rappelle même plus mais s'il-te-plaît, laisse-moi te raconter toute l'histoire...


Il était désolé ? Mon cœur lui avait du mal à capter le message, je me mordis la lèvre et releva la tête tenant de plonger mon regard dans le sien mais il avait baissé sa tête, une larme dévala le long de mon visage pour venir se ramasser sur ma main. J’étais comme elle, je tombais des nues alors que je n’avais rien demandé. Je voulus lui répondre mais les mots ne sortait pas fermant mes yeux je respirai un bon coup et pris mon courage à demain.

« Je..je t’en …prie…continue »


Ma voix était littéralement cassée et l’on pouvait ressentir le tourbillon de sentiments qui faisait rage en moi sans aucun problème.

--------------------------
« Tu me fais pas peur. Je fais du Cheerleading.»
Capitaine ♥️
....
you can't stop the beat of my heart ϟ
Spoiler:
 

Double compte : A. Rosalyne Stanford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1349
♛ Sur HHS depuis : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Mer 26 Oct 2011, 4:36 am

*****

"Tous les hommes ont un secret attrait pour les ruines. Ce sentiment tient à la fragilité de notre nature, à une conformité secrète entre ces monuments détruits et la rapidité de notre existence." ~ Chateaubriand.


Le regard perdu dans le vide, Julian n'osait pas relever les yeux, de peur de se confronter trop abruptement aux conséquences de ces actes. Il détestait ces moments d'éternité, durant lesquels personne n'osait le moindre geste, la moindre parole, de peur que ce lourd silence ne soit que l'augure d'un orage foudroyant. Il n'entendait plus que le bruit de sa respiration qui se faisait de plus en plus irrégulière.
Il aurait dû savoir qu'aimer c'était prendre le risque de blesser les autres et de se blesser soi-même. Il aurait du se souvenir de ce qui s'était passé. Pourquoi est-ce que le seul souvenir qui lui restait de cette nuit-là était un espèce de brouillard, qu'il ne parvenait plus à dissiper ?

Enfin, il releva les yeux vers Gabrielle, en déglutissant péniblement. Il rencontra son regard blessé, qui plongeait dans le sien avec une franchise qu'il lui enviait toujours. Une larme vint couler sur sa joue, lentement, sans rompre cette étreinte visuelle. Elle bégaya alors d'une voix rauque et brisée que Julian ne lui connaissait pas :

« Je..je t’en …prie…continue »

"J'aimerais bien..." songea Julian. Mais la vérité, il ne la connaissait pas plus qu'elle. C'était bien ça le problème : il n'avait pas la moindre certitude. Il ne savait même plus s'il n'avait pas inconsciemment voulu ce qui s'était passé cette nuit-là. Comment une personne incapable de gérer ses propres émotions, pourrait-elle espérer ne pas malmener celles des autres ? Il l'ignorait... Mais quand il voyait cette larme sur la joue de Gabrielle, il se sentait prêt à tout pour ne plus jamais faire pleurer quelqu'un. Surtout pas elle...

-Écoute, je ne sais plus ce qui s'est passé... Si ce n'est que depuis cet épisode, je reçois des textos de ce genre tout le temps... Je ne sais plus si j'ai passé la nuit avec elle, je ne me souviens plus. Mais je ne l'ai jamais prémédité, et encore moins que ça pourrait te faire du mal. Et ce n'est absolument pas une explication digne de ce nom, j'en suis désolé.

Il se sentait tellement nul à ce moment précis. Il avait espéré pouvoir laisser ça de côté, que cette fille se calmerait avec la reprise des cours, et que tout serait comme avant. Mais apparemment, elle n'avait pas l'intention de le lâcher.
Si elle n'avait pas laissé échapper un léger sanglot, Julian aurait facilement pu croire que Gabrielle était paralysée. Il ne pouvait qu'imaginer les questions qui se bousculaient dans sa tête : Comment avait-il pu faire ça ? Est-ce qu'au fond il n'avait jamais réellement changé ?
C'était peut-être ça le problème. Peut-être qu'il ne cessait de se rattacher à l'ancien Julian : celui-ci qui brisait des cœurs, sans que le sien ne soit même effleuré. Celui qui écumait les soirées sans se préoccuper d'avoir ou non rompu avec sa conquête de la veille. Celui qui en cet instant n'aurait pas ressenti cette insupportable douleur dans l'abdomen.

- C'est fini... ?


Julian avait prononcé ces mots sans pouvoir se résoudre à savoir s'il affirmait la chose ou s'il posait une question. Mais avant que la jeune fille n'ait pu dire un mot, il déclara :

- Tu mérites tellement mieux... Une fille comme toi mérite un mec fantastique qui ne la fera jamais souffrir. Et je suis juste un mec...

Ses propos perdaient leur cohérence mais il se comprenait. Il attrapa la main de Gabrielle dans la sienne, refoulant la larme qui menaçait dangereusement de déborder de son œil. Les gens avaient déserté la salle commune, comme gênés par la situation mais c'était mieux ainsi. Cette situation ne regardait personne en dehors d'eux.

Il avait joué, il l'avait perdue... Mais qui aurait dit que la défaite aurait un goût si amer ?

*****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1329
♛ Sur HHS depuis : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Dim 27 Nov 2011, 5:44 am

Julian & Gabrielle ϟ
«Dernière soirée d'été et révélations.»


(c)rg

-Écoute, je ne sais plus ce qui s'est passé... Si ce n'est que depuis cet épisode, je reçois des textos de ce genre tout le temps... Je ne sais plus si j'ai passé la nuit avec elle, je ne me souviens plus. Mais je ne l'ai jamais prémédité, et encore moins que ça pourrait te faire du mal. Et ce n'est absolument pas une explication digne de ce nom, j'en suis désolé. C'est fini... ? Tu mérites tellement mieux... Une fille comme toi mérite un mec fantastique qui ne la fera jamais souffrir. Et je suis juste un mec...

Je fermai mes yeux tentant de respirer. Tout tournait autours de moi, j’avais l’impression de perdre pied de ne plus savoir ou j’étais le monde réel semblait si lointain je voulais fuir par delà la réalité pour m’évader dans mon monde, le seule endroit ou je me sentais bien en permanence. Pendant 5 mois Julian avait réussis à remplacer cette bulle que je m’étais créer, il était mon oxygène la personne qui me permettait de gouter au bonheur un peu plus qu’à l’accoutumer. Chaque jour à ses côtés était comme un rêve éveillé, dans ma tête défilait les images de ces derniers mois en sa compagnie, du jour de notre rencontre à celui de notre premier baisé. Comme une douce mélodie qui nous rappelle tout les bons souvenir comme les mauvais, ma tête ne faisait que de les rembobiner sans cesse peut être pour m’achever un peu plus qui sait ? Mon cœur battait de plus en plus vite j’avais du mal à le calmer. Je me sentais minable de craquer devant lui, je pleurai comme une vulgaire fontaine je passais pour une faible face à lui, chose que je détestai par-dessus tout. Dans un élan de rage, je m’essuyai les joues et me mordit les lèvres pour cesser mes larmes, les battements de mon cœur se faisait de plus en plus anormale mon « cœur nerveux » ne tenait pas le choque, je du me replier sur moi-même et respirer calmement pour tenter de lui faire retrouver un rythme normal. Mes longs cheveux cachait mon visage et c’était peut être mieux ainsi, je rouvris les yeux pleine de colère envers cette fille qui prenait un malin plaisir à jouer avec nous et avec nos sentiments si j’avais pu je l’aurais probablement réduit à l’état de poussière, malgré mon apparence chétive si l’on s’en prenait trop à moi j’étais capable de sortir les griffes et entendre ces mots de la bouche de Julian par sa faute eu pour effet de me déchirer le cœur. Comment pouvait-il décider si notre histoire était terminé ou non ? Quel mec fantastique ? Pas un St Fondness en tout cas ni sur terre, depuis que je suis née je n’ai jamais rencontrée le mec parfait à croire que je suis attiré par les garçons compliquée, les seules que l’on pourrait qualifier de « parfait » je n’arrive pas à les considérer autrement que comme des frères, serais-je une fille aimant les problèmes ? Julian semblait avoir oublié que je l’avais accepté tel qu’il était bien sur avec l’espoir de le voir changer, mais c’était aussi ma fautes j’avais préféré voyager avec ma famille et je l’avais laisser seule avec toutes ses harpies en chaleur qui peuple notre monde.
« Tu vas te taire ?! » Dis-je en m’énervant «Depuis quand dois-tu tout décider tout seul ? »
Je relevai mon visage et dans le même élan je pris le visage de Julian entre mes mains et l’approcha du miens je n’arrivai plus à retenir mes larmes s’en était trop pour moi.
« Pourquoi dis-tu cela ? Tu veux me quitter c’est ça ? »

Spoiler:
 

--------------------------
« Tu me fais pas peur. Je fais du Cheerleading.»
Capitaine ♥️
....
you can't stop the beat of my heart ϟ
Spoiler:
 

Double compte : A. Rosalyne Stanford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1349
♛ Sur HHS depuis : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Lun 06 Fév 2012, 9:25 am

*****

Les joues de Gabrielle se teintèrent d'un rouge léger sous le coup de l'émotion et de la colère.

- « Tu vas te taire ?! Depuis quand dois-tu tout décider tout seul ? »

Julian se mordit la lèvre : elle n'avait pas tort, il avait souvent tendance à se torturer pour en arriver seul à des décisions qu'ils devraient prendre à deux. Elle releva brusquement la tête, renvoyant ses mèches de jais en arrière, avant d'agripper la nuque de Julian, emprisonnant son visage entre ses mains. Une larme se dessina dans le coin de son oeil, suivie d'une autre , avant de ruisseler sur sa joue :

« Pourquoi dis-tu cela ? Tu veux me quitter c’est ça ? »

Julian plongea son regard dans le sien. L'incompréhension perçait derrière ses yeux embués de larmes, qu'il ne cherchait même plus à dissimuler.

- Je ne sais pas si je te mérite, c'est tout. Je suis plus ou moins perdu, dans tout ce que je fais.
La seule chose que je sais c'est que je ne cesserai pas de vouloir être avec toi. Jamais.



****

Désolé, c'est couuurt :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1329
♛ Sur HHS depuis : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Mer 15 Fév 2012, 12:40 pm

Julian & Gabrielle ♥
«Dernière soirée d'été et révélations.»


(c)rg

La première chose qui me frappa fut les larmes dans les yeux de Julian. J’avais horreur de le voir comme cela et mon cœur ne pouvait plus le supporter, je ne comprenais plus rien ou voulait-il en venir ? Que devais-je faire ? Beaucoup trop de question se bousculait dans ma pauvre tête, mon cerveau avait du mal à analyser les réponses et mon cœur ne semblait jamais d’accord « Je ne sais pas si je te mérite, c'est tout. Je suis plus ou moins perdu, dans tout ce que je fais » Voilà qu’il recommençait à dire n’importe quoi mais au moins je savais que Julian était sincère et en ce moment c’était bien ce qui m’importait le plus. Il était exactement comme moi, tout aussi perdu dans ce flot d’émotion qui nous submergeait. « La seule chose que je sais c'est que je ne cesserai pas de vouloir être avec toi. Jamais. » Ces dernières paroles eurent l’effet d’une bombe à l’intérieur de mon cœur mes yeux ne pouvait s’empêcher de détailler Julian et mon corps réagit tout seul à ses mots. Avant même que je n’ai le temps de m’en rendre compte je m’étais déjà plongé dans les bras de Julian agrippa sa nuque de toute mes forces par peur qu’il ne s’envole chose absurde en soit mais la situation elle-même ne semblait déjà pas très rationnel mais plutôt irréel et hors du temps « Tais-toi avec tes bêtises » Je me retrouvai à califourchon sur Julian mes yeux plongé dans les siens et les larmes perlant mon visage ma main caressait sa joue. Mes lèvres finirent par se poser à délicatesses sur celle de Julian, c’était ma réponse je lui faisais confiance.

--------------------------
« Tu me fais pas peur. Je fais du Cheerleading.»
Capitaine ♥️
....
you can't stop the beat of my heart ϟ
Spoiler:
 

Double compte : A. Rosalyne Stanford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☮ Universitaire
avatar

♛ Discussions : 1349
♛ Sur HHS depuis : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle) Sam 01 Sep 2012, 8:52 am

*****

Ce fut avec un immense soulagement que Julian accueillit la réaction de Gabrielle. Il étouffa son émotion sous des apparences moqueuses :

- Avant de sombrer dans le mélodrame, on ferait peut-être mieux de bouger d'ici, parce que là, tout le monde nous regarde...

En effet, une petite assemblée s'était constituée autour d'eux, à une distance sensée être respectueuse. Julian se demanda s'ils avaient tout entendu... Mais au fond, tout se savait, surtout à St Fondness, où CSG n'était jamais loin. Et personne n'ignorait que ce genre de sujets avait sa préférence. Il continua d'une voix malicieuse :

- Mais bon, ça ne me dérange pas...

Et il se pencha pour joindre ses lèvres à celles de la jolie brune dans une étreinte passionnée. Ils entendirent alors des lycéennes glousser et décidèrent que c'était le bon moment pour s'éclipser. Ils se retranchèrent dans l'ancienne cuisine de la maison, où on ne trouvait désormais plus que quelques vieilles bouteilles d'alcool, et éventuellement, des paquets de gâteaux éventrés...

Il souleva Gabrielle dans ses bras pour la déposer sur la table, plongeant ses yeux dans les siens :

- En tous cas, soit sûre d'une chose, c'est que peu importe, ce qui s'est passé, cela ne signifie rien pour moi. Rien du tout...

*****

Mieux vaut tard que jamais ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé ϟ


MessageSujet: Re: Dernière soirée d'été (PV Gabrielle)

Revenir en haut Aller en bas
 

Dernière soirée d'été (PV Gabrielle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Gabrielle Delacourt
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: St Fondness University :: " ❥ Ô campus de mes rêves " :: Alpha :: Salle Commune-